Le magazine

Séminaire Magazine > The magazine > Repères > Activités féminines en séminaire : l’esthétique au programme
03
Mar

Activités féminines en séminaire : l’esthétique au programme Posted by Muriel Jaouën

Activités féminines en séminaire : l’esthétique au programme
Spa, cours de cuisine, ateliers de lecture… Les séminaires intègrent aujourd’hui des activités plus adaptées aux publics féminins.

Les séminaires en auraient-ils fini avec les circuits de karting et les murs d’escalade ? « La logique de conception des événements relève encore majoritairement d’une logique de pensée et de codes comportementaux plutôt masculins : team building, challenge, compétition, nuance Vincent Dumont, président de Chaïkana, groupe dédié à la communication interne et aux relations humaines en entreprise. Pour autant, on voit véritablement émerger l’expression de valeurs féminines.»

Nouveaux ressorts féminins

S’ils impactent peu le volet “professionnel” (thèmes de travail, teneur des messages, modalités des débats), ces nouveaux ressorts féminins investissent de plus en plus nettement la dimension formelle des séminaires (environnement d’accueil, activités annexes, articulation entre les différentes séquences). Spa, relaxation, massage, ateliers cuisine, initiation à l’œnologie ou à l’art floral, groupes de lecture… Autant d’activités encore inimaginables il y a vingt ans.

« Les femmes vont être très sensibles à la décoration, aux notes de parfum, aux couleurs, à l’“esthétique” du séminaire. Il est indispensable de faire un repérage avant le jour J pour valider tous les points de détail », avance Alexandra Gauquelin-Roché, directrice générale de Profile PR. Une agence de relations presse et publiques, qui organise régulièrement des séminaires pour le compte de ses clients ou de ses propres équipes.

Adieu au tunnel entrée-plat-dessert

Un œil féminin écartera immédiatement la nappe en feutrine verte et les petits bonbons multicolores sur les tables de travail. Il bannira d’emblée du menu le tunnel entrée-plat-dessert et le vin en pichet. Il appréciera en revanche la présence de drapés fondus, de bougies parfumées, de thés de marque et de fruits.

Alexandra Gauquelin-Roché a récemment emmené en Corse durant deux jours l’ensemble de son équipe : 23 femmes et trois hommes. « Sur place, j’ai préféré déléguer l’organisation du programme à une femme», remarque-t-elle. Pour qu’une attention toute particulière soit portée à la sélection des chambres, des repas, ainsi que des diverses activités proposées au choix. La prise en compte de la sensibilité féminine va pouvoir se ressentir jusque dans l’articulation budgétaire de l’événement : «Tout se construit autour d’un bel endroit et de bons repas », note Alexandra Gauquelin-Roché.

Tags : , , , , , , , , Seminars , , ,
To send this site to a friend, enter the following informations :